Nos cuvées Signature

Portes ouvertes du Caveau Bugiste
Nos journées portes ouvertes 2022
13 avril 2022
Exposition de peintures et sculptures d'Annie Berthet
Exposition d’Annie Berthet
16 mai 2022
Cuvée Signature

Cuvée Signature

Un cépage = Une cuvée


C'est notre signature.

Nos vins bénéficiant de l'IGP Coteaux de l'Ain étaient regroupés depuis plus de 10 ans au sein d'une même gamme : "Spécialité". Nos étiquettes font peau neuve et avec eux le nom de la cuvée évolue et devient "Signature". Le nom du cépage reste facilement identifiable sur l’étiquette, c'est notre A.D.N.


Notre volonté au Caveau Bugiste a toujours été de produire des vins fruités et expressifs. Les caractéristiques propres à chaque cépage sont mises en avant. Notre gamme Signature évolue entre cépages locaux (Molette, Jacquère) ou empruntés à d’autres régions viticoles (Viognier, Aligoté ou Pinot Gris), cépages oubliés (Mondeuse Blanche) ou récent (Gamaret).


Nous avons enrichi notre gamme avec un vin rouge : le Gamaret. Derrière une robe sombre et intense se cache un vin chaleureux. Puissant et complexe, avec des tanins souples, le Gamaret séduit grâce à un bel équilibre. C’est un vin gourmand aux arômes floraux (violette notamment) et de fruits rouges bien mûrs (cassis).

AOP Bugey ou IGP Coteaux de l’Ain ?

Les cépages Molette, Mondeuse Blanche, Jacquère, Pinot Gris et Aligoté peuvent être classés en AOP Bugey s’ils sont assemblés avec au moins 70% de Chardonnay. Nous préférons commercialiser ces vins en monocépage. Ils bénéficient donc de l’Indication Géographique Protégée Coteaux de l’Ain.

L’IGP Coteaux de l’Ain indique que ces vins sont récoltés, vinifiés et élaborés dans l’Ain. L'Ain, cours d'eau qui traverse du nord au sud le département éponyme a également donné son nom à l'indication géographique protégée « Coteaux de l'Ain ». La zone géographique se situe dans la partie nord de la région Rhône-Alpes, bordée au nord respectivement par le massif jurassien et à l'est par le fleuve Rhône et le massif alpin. La Saône, affluente du Rhône, délimite sa partie ouest.*

Le rendement maximum autorisé est de 100 hectolitres par hectare. Pour réaliser des vins de grande qualité, nous limitons la production à 55 à 60 hl/ha environ grâce à une taille et une conduite du vignoble adaptées.

On retrouve aussi dans le cahier des charges de l'IGP les caractéristiques organoleptiques des Vins des Coteaux de l'Ain. Pour les vins tranquilles blancs, aux couleurs limpides, d'or pale, avec des reflets argentés ou dorés suivant les cépages, il est recherché un équilibre entre la fraîcheur, la minéralité et une expression aromatique variétale. Les vins rosés ont aussi cette fraîcheur et des nuances aromatiques de petits fruits rouges et d'agrumes, le profil variant selon les cépages utilisés mais conservant une couleur saumonée aux reflets rosés et brillants. Les vins rouges profonds aux reflets violacés sont légers, peu tanniques, faciles et agréables à boire dans leur prime jeunesse. Les vins mousseux, blancs ou rosés, présentent une mousse fine. Les caractéristiques aromatiques varient selon les cépages et sont généralement de type floral ou rappelant les fruits à chairs blanches pour les blancs, de couleur or clair. *


Nous proposons aujourd'hui 8 cuvées en IGP Coteaux de l'Ain et autant de cépages : Gamaret, en vin rouge, Pinot en vin rosé et pour les vins blancs Pinot Gris, Viognier, Aligoté, Jacquère, Mondeuse Blanche et Molette. De nombreux cépages sont inscrits au cahier des charges de l’appellation : de futures cuvées en perspective ?!


La combinaison entre un climat plutôt frais, aux précipitations régulières et abondantes, et un relief diversifié a incité les vignerons de l'Ain à sélectionner, au cours du temps, des situations favorables à la viticulture. Ces sites, caractérisés par un drainage des sols efficace et une bonne capacité thermique assurant la maturation du raisin, sont en général en coteaux d'altitude modérée, souvent au bord des vallées principales. Ils excluent les situations les plus exposées au froid (influences continentales et montagnardes).

Les vignerons ont par ailleurs constitué un encépagement diversifié, à affinités septentrionales, assurant un niveau de maturité optimal. Bénéficiant de l'influence des vignobles voisins, Ils ont progressivement enrichi leur encépagement autochtone par l'emprunt de cépages extérieurs en recherchant la meilleure adéquation entre le terrain, les contraintes climatiques et les caractéristiques culturales et physiologiques de ces cépages dans un objectif de production de vins de qualité.


Cette palette de produits, reconnue par les consommateurs, participe à la réputation des vins de l'IGP Coteaux de l'Ain. Cette réputation plutôt locale évolue encore aujourd'hui, développée et portée par le dynamisme économique de la région. Ces éléments concourent à la spécificité des vins de l'Ain. Par leur action de restructuration du vignoble, les vignerons producteurs de l'IGP Coteaux de l'Ain participent à la caractérisation du paysage de leur territoire et concourent ainsi à la notoriété de leurs produits.*

Gamaret

Vin gourmand aux tanins souples

Pinot Gris

Vin puissant et gras et arômes de fruits exotiques

Viognier

Bel équilibre avec un vin élégant, fruité et très parfumé

Aligoté

Issu de vieilles vignes, vin souple et parfumé

Jacquère

Vin frais et nerveux avec une touche minérale

Mondeuse Blanche

Frais et élégant, vin aux parfums d'agrumes

Molette

Cépage typique du Bugey, vin léger et fruité

Pinot Rosé

Rosé corsé et fruité aux arômes de fruits des bois

* Sources : Cahier des charges de l'indication géographique protégée « Coteaux de l'Ain » homologué par arrêté du 26 novembre 2015, modifié par arrêté du 8 décembre 2017 et publié au JORF du 10 décembre 2017