AOC Vin du Bugey

Appellation d'Origine Contrôlée depuis 2009

L'AOC Vin du Bugey, une des dernières AOC de France

Après 19 ans d'efforts, l'INAO consacre enfin les vins du Bugey

Par Jean-Marc Perrat. Paru dans : LE PROGRES du 30 mai 2009

En obtenant l’Appellation d’Origine contrôlée (AOC), les 160 producteurs entrent dans la cour des grands.

1. Qu’est-ce qu’une AOC ?

L’appellation d’origine contrôlée est le bâton de maréchal des viticulteurs. Elle correspond à un cahier des charges ambitieux et rigoureux sur les techniques de culture, de production, d’élevage… jusqu’au poids de l’histoire et de la tradition qui entre en ligne de compte. Elle est accordée au terme d’une procédure souvent longue par le comité des sages de l’Institut national des appellations d’origine (Inao), puis validée par le ministre. Jusque là, les vins du Bugey étaient classés depuis 1958 en appellation d’origine Vin Délimité de qualité supérieure, le niveau au dessus des vins de table et des vins de pays.

2. Qui sont les vins du Bugey ?

Les 160 viticulteurs sont répartis sur une aire d’appellation de Vin du Bugey / Vignoble de 67 communes (483 ha). Ils produisent 60% de vins mousseux et pétillants (Bugey Brut, Bugey Cerdon méthode ancestrale, Bugey Montagnieu Brut) et 40% de vins tranquilles, une majorité de blancs, souvent à partir de chardonnay avec un cru, le Bugey Manicle. Les appellations Roussette du Bugey et Roussette de Virieu (petite production) sont issues exclusivement du cépage altesse. Quant aux rouges, ils sont gamay, pinot ou mondeuse avec deux crus réputés, le Bugey Manicle et la Mondeuse de Montagnieu.

3. Que change l’AOC ?

Depuis longtemps, le comportement au quotidien de la grande majorité des viticulteurs du Bugey, qui vendent 90% de leur production en bouteilles et à la propriété, correspond au cahier des charges de l’AOC (petits rendements, vendanges en vert…). Ce qui fait dire à nombre de professionnels de la vigne et du vin que leur victoire « est une reconnaissance plus qu’un passage en AOC ».

En fait, l’un des principaux changements se verra sur l’étiquette. Adieu VDQS, bonjour AOC!

4. Et les prix de vente ?

Qui dit reconnaissance de la qualité peut supposer augmentation des prix des bouteilles. Au syndicat des vins du Bugey, la stratégie affichée est tout autre. Au syndicat, on souligne que le niveau des prix à deux phénomènes. Économique, d’abord car lié au coût de production. Des rendements limités ont généralement des conséquences sur les prix. Mais dans le Bugey, ces rendements ont été revus à la baisse depuis quatre ou cinq ans. Il y a aussi le principe de l’offre et de la demande. Quand le marché se tend, les prix montent. Mais les viticulteurs bugistes affirment qu’ils n’oublieront jamais qui ils sont et qu’ils n’exploseront jamais leurs tarifs, surtout pas dans le contexte actuel de crise. Au sein de l’institution, la stratégie semble donc claire et réfléchie.

5. Qui contrôlera le respect du cahier des charges ?

Un organisme indépendant qui attestera du respect des conditions de production et de l’origine de la zone de production. Le syndicat des vins du Bugey a fait un choix symbolique. C’est l’Inao qui a été choisi pour mener à bien les contrôles. Ceux-ci seront à la charge des viticulteurs qui ont pu dénoncer les coûts (ce sera un forfait annuel, plus les éventuelles pénalités) entièrement à leur charge.

Verre de vin rouge du Bugey
Roussette du Bugey, des trésors d'arômes à savourer
Appellation Vins du Bugey

Une grande variété de terroirs

L'Appellation Bugey représente une zone de production d'environ 500 hectares. Elle est répartie sur 3 zones géographiques au relief, au terroir et au climat variés :

- Montagnieu : Le long de la rive droite du Rhône, ce vignoble orienté d'est en ouest sur un versant exposé plein sud se distingue sur certaines portions par ses pentes abruptes plongeant vers le fleuve.

- Cerdon : Vignoble situé sur de très fortes pentes exposées au sud à des altitudes parfois élevées (plus de 500m).

- Belley : Des contreforts du massif du Colombier jusqu'au rivage du Rhône, ce vignoble rassemble une grande complexité de situations géologiques et topographiques.



Nous sommes situés sur le secteur de Belley. La plupart de nos vignes sont sur les communes de Vongnes et Ceyzérieu. Nous récoltons également le Manicle sur la commune de Cheignieu-la-Balme et le Machuraz sur la commune de Vieu.

Plus d'infos sur l'appellation sur le site :

Syndicat des Vins du Bugey

 
AOC Bugey

Label Vignobles et découvertes

Le Bugey a rejoint en 2017 les 67 autres destinations françaises labellisées Vignobles et Découvertes.

C’est une véritable reconnaissance de la qualité de notre vignoble, de notre savoir-faire mais également de tout le patrimoine naturel et culturel qui font la force du Bugey.

A travers ce label, le territoire du Bugey est récompensé pour :

• son goût de la transmission, en particulier sur l'univers du vin
• son authenticité
• son plaisir d'accueillir
• son esprit d'ouverture et la mise en valeur de son patrimoine naturel, culturel, humain
• son attractivité
• la mise en avant d'une consommation responsable.

Nous sommes impliqués dans cette démarche œnotouristique et proposons :

  • le Caveau : dégustation, découverte du vignoble à travers un film HD disponible en 8 langues

  • le musée des Traditions Vigneronnes et sa collection de plus de 1300 outils anciens

  • un Gîte labellisé Gite de France

Dégustation de Vins du Bugey

Accord Comté et Vins du Bugey

Les chrysalides du Bugey par Jean-Robert Pitte de la Revue des Vins de France

Les Chrysalides du Bugey de Jean-Robert Pitte de la Revue des Vins de France

Accord Mets et Vins du Bugey

"La table est le seul endroit où l'on ne s'ennuie jamais pendant la première heure."
Brillat-Savarin