Le terroir de Manicle

Manicle, la pépite des Vins du Bugey

Manicle, au sein de l'AOC Vin du Bugey, est un terroir exploité par le Caveau Bugiste à hauteur de 60 %. Ce petit terroir d’une douzaine d’hectares planté en Pinot noir (rouge) et Chardonnay (blanc) sur un sol argilo-calcaire, parsemé d’éboulis pierreux, est situé - c’est l’une de ses particularités - au pied d’une falaise qui emmagasine le soleil, le jour, et restitue la chaleur, la nuit.

La qualité du Manicle s'explique aussi par une conduite sage de la vigne et une production volontairement très limitée. La pente importante rend périlleuse la mécanisation. Presque tout le travail de la vigne s'effectue à la main.

A Manicle, la vigne a appartenu à Brillat-Savarin qui y possédait son grangeon. Elle a longtemps été maintenue par deux viticulteurs, avant d’être restructurée par un restaurateur qui l’a cédée depuis. Le pinot est arrivé au début du siècle avec des ouvriers bourguignons, rétifs à la mondeuse locale, plutôt âpre et qui demande un savoir-faire patient.

Le Manicle rouge affiche un caractère très marqué, puissant, structuré, suffisamment acide pour vieillir, et rehaussé par l’élevage en fûts de chêne, avec un quart de barriques neuves en rotation sur quatre ans. Son rendement est plutôt moyen (45 hl/ha). Pour être au meilleur, il lui faut attendre deux ans, le temps d’arrondir les tannins. La bouche est ample, avec des fruits rouges, cassis principalement, parfaitement respectés par une cuvaison moyenne (quinze jours), et qui ne demanderont qu’à confire avec le temps. On retrouve, surtout dans la cuvée de la truffière, un parfum caractéristique de truffe. Rien d’étonnant d’ailleurs, puisque la parcelle d’origine est nichée là où des truffes poussaient naturellement...

Le Manicle blanc est un vin relativement puissant, avec une belle structure, du gras et un bouquet aromatique complexe.

On parle du Manicle

Le Manicle, pépite de l'Appellation Bugey
 
Le Manicle, l'or des vins du Bugey