Horaires

  • Caveau ouvert toute l'année
    de 9h à 12h et de 14h à 19h
Bon de commande Caveau Bugiste

Tarifs depart cave Caveau Bugiste


Newsletter

Restez à jours sur nos derniers produits en vous inscrivant à la newsletter.

1er Prix

Il est…

Il est dans ce Pays, des hameaux inédits
Où se mêlent secret et coin de Paradis

Il est issu de cette contrée, un fabuleux passé
Que seul le vigneron définit sous le nom de « passion »

Il est à l’ombre du Colombier un riche Marais protégé
Où naissent papillons et prolifèrent bondrées et autres grands hérons

Il est en ces pierres sèches taillées les secrets parmi les mieux gardés
Que l’ouvrier a préservés, riche de son savoir et de ses mains abimées

Il est de cette terre brune une belle opportunité
où foisonnent les agrumes et les arômes conjugués

Il est ce coin bénit, charmé par le silence
où le poète écrit, enivré par une plume qui se lance

Il est cet arpent de terre merveilleusement situé
où murissent raisins multicolores jusqu’au pourrissement désiré

Il est de ces crus magnifiques la nature qui s’invite
Alliant savoir magique et alchimie inédite

Il est dans ce fameux Caveau réunis, des Amis qui s’amusent
Forts loin de leur Muse, mais aussi dégagés des soucis

Il est ces flacons aux mille couleurs
Qui apportent joie, amour, tendresse et plus encore le bonheur.

Il est dans ces nectars un condensé d’ardeur et de tradition
Que nul ne peut ignorer tant il réchauffe le cœur et invite à la passion

Il est enfin ce doux refrain du vin qui nous entraîne tout le temps
Et qui nous dit………… reviens ………….si tu m’aimes vraiment !

 

Maxime Baeken

2ème Prix

Les ceps merveilleux

 

Depuis l'antiquité, peut-être même avant

Poètes, écrivains ont vanté constamment

Les mérites d'un pied qu'on prend bien aisément

Le pied de vigne, bien sûr, aux multiples talents.

 

Des vignes du Seigneur au breuvage divin

On nous en a parlé dans tous les livres saints.

On le voit prospérer dans les deux hémisphères

Sur les terrains caillouteux ou argilo-calcaires.

 

Il produit chaque années ce qu'il a de meilleur

Ce breuvage inoui aux multiples saveurs

Dont les bulles parfois nous font tourner la tête

Dans le grand carrousel de certains jours de fête.

 

Vous pouvez habiter le plus beau des palais

Et avoir de grands chefs pour cuisiner vos mets

Vous n'atteindrez jamais l'extase de l'au-delà

Sans avoir un bon vin pour sublimer vos plats.

 

Votre palais, bien sûr, vous pourrez l'affiner

Je vous parle de celui qui permet de goûter

Et vous serez bientôt sujet intarissable

Défenseur intraitable des plaisirs de la table.

 

Vous pourrez nous vanter la robe d'un grand crû

Le côté minéral, fruité ou bien charnu

Et nous énumérer tant de fruits évoqués

Par le simple passage du vin dans le gosier.

 

Comment imaginer un monde sans raisin

Sans vignerons géniaux et sans ce tour de main

Qui nous permet, à nous, pauvres êtres humains

De goûter par ce fruit à un plaisir... divin!

 

Jacques Berne

3ème Prix

Expérience

 

Rond, poudré ou brillant, ce petit être choyé naît parmi les feuilles.
Cette petite bulle sucrée peut aussi se perler de rosée au début du jour.
C'est sa fierté.
Il aime vivre, entouré de ses semblables.
Ils s'étreignent, jusqu'à s'étouffer parfois.

 

Ce bijou peut s'apercevoir à l'automne, si on s'approche,

Là om le soleil explose.
On peut le sentir, le toucher, le croquer.
A-t-il des promesses pour celui le caresse?

 

Ces grains seront arrachés au cep.
Rassemblés, triés, admirés, pesés, évalués

... et finalement pressés.
Mais sa vie continue ; il est transcendé.

Le liquide si précieux est lui aussi ausculté, mesuré, goûté

... et finalement enfermé.
Puis, plus rien, le silence.

 

Impatient, il bouge dans tous les sens,

Exprime ce qui le démange,

Abîme ses composants,

Dilate ses ardeurs.

 

Un jour, une lumière, un verre,

Une nouvelle expérience ?

 

Il file le long du flacon transparent,

Poursuit sa descente, se retourne, sous les ah ! et les oh !

On l'admire, on le hume.
C'est le plus beau jour de sa vie...

 

Agnès Teutsch

4ème Prix

Vignes et vins

C'est le pluriel qui vous convient

Même si pour chacune ou chacun,

C'est le singulier que l'on déguste.

A chaque vin son arôme, son tain qui, tel un miroir, ne fait que renvoyer à l'épicurien

Ce qu'il est sans masque aucun.

Le vin est un subtil révélateur de l'âme humaine.
L'esthète, avec des mots choisis

Frisant parfois l'amphigouri

Vous parlera de la cuisse d'un cépage fort amène.
Je connais même quelqu'un qui se dit connaisseur

Qui achète du vin et parfois des liqueurs

Comme un boursicoteur.
Ainsi cherche-t-il en vain le bonheur.
Par contre, j'ai un ami qui devient étrangement muet

Lorsqu'il déguste un Chablis ou un Bugey

Peut-être est-ce signe certain

D'un lien qu'il tisse avec le divin ?
Et ces instants précieux nous font ressentir l'union entre la vigne et les cieux.
Et vous, me direz-vous ?

Quel vin appréciez-vous ?
J'aime tous les vins :

Qu'ils soient rouges, blancs ou rosés,

Légers, racés ou veloutés.
Cet éclectisme est à l'image de mon rapport à l'humanité.
Mais je vous dois une confidence.
C'est avec vous, que j'aimerais trinquer à Vongnes,

Dans le caveau de l'amitié.

 

Jean-Pierre Pain

Prix Tradition moyenâgeuse

Le Vin de Ville-Do à la table royale...

 

Te souviens-tu, Jehan, vieux vigneron Cahou,

De la première queue qu'on vendit pour la Royne ?

Combien de gueules-bées, depuis, sous la fontaine ?

Combien à piocher leur hommée à la houe ?

 

Plus d'un, sur la Colline, a vu l'abled d'Aoust,

Plus d'un S.B.S.S. a pris de la bedaine

A taster mère goutte et lamper la dédaine.

Plus d'un poinçon partit vers on ne sait pas où...

 

Plus d'un frais bagnolet sur la jeune binette

A manié la serpette - et hoché du paniau... -

Ou, un peu plus frippé, là-bas à la clayette,

 

A rempli rasibus le mannequin qu'on crince,

Depuis que tu livras Jehan, pour Isabiau,

Quand Jehanne n'avoit mené le Roy à Rheims...

 

Hubert Henry

Notes : Cahous : tête dure ("comme un ca(ill)ou"); surnom des habitants de Ville-Do. Queue : tonneau (=2 Poinçons = 400 litres env.)

Gueule-bée : tonneau dont le dessus est ouvert.

Fontaine : robinet du tonneau. Hommée ancienne mesure de surface. Abled : premiers indices de véraison du raisin. S.(D.)B.S.S. : membre de la (célèbre...) Société (Des) Boit Sans Soif... Taster : goûter. Mère goutte : premier jus du pressoir. Dédaine : eau-de-vie. Poinçon : voir queue. Bagnolet : coiffe féminine. Binette : visage. Serpette : pour tailler ou vendanger. Hocher du pa(g)niau : vous faut-il un dessin?... Mannequin : (rien à voir avec le précédent...) grand panier à vendange. Crincer : secouer le panier pour en tasser le contenu. Isabiau : Isabeau de Bavière, reine en 1406, quand Jehan WYDET, vigneron de Ville-Do., vendit du vin pour ses approvisionnements...